Extraits : deuxième partie

 » Tony ! Je ne voudrais pas vous paraître indiscret mais vous me semblez être déprimé ? »

 » C’est rien Capitaine. Ca concerne mon boulot…En fait, j’me demande si j’ai bien fait de devenir flic ! Moi c’était les séries télé qui m’faisaient rêver et je passe la journée à m’occuper de rapports et de paperassses, c’est vrai !!! Je n’fais rien d’autre… »

« Oui j’en prend bonne note Tony. Mais dites vous que même si ça a l’air fastidieux, c’est tout à fait essentiel pour notre travail ! »

 » Je sais Capitaine, seulement depuis que je suis flic, j’ai jamais pu… j’ai jamais pu courir un type au milieu de la foule ! J’ai jamais pu… j’ai jamais pu m’accrocher à ce machin sous un hélicoptère, vous savez ce machin, en dessous là, pour atterir…

« Ah oui, je connais très bien. »

 » Eh bien je m’y suis jamais accroché. J’ai jamais réquisitionné le moindre véhicule. »

 » Oui ça, ça doit être amusant !! »

 » Et ça c’est encore autre chose !! Vous êtes trop gentil. »

 » Ah… je suis trop gentil ? »

 » Oui, vous êtes trop gentil… Pourquoi vous êtes pas comme le Capitaine de Starsky et Hutch ? Voyez ! Vous vous ramenez et vous me convoquez  dans votre bureau et vous m’engueulez parce que vous en avez raz-le-cul de devoir expliquer mes conneries au préfet !!! Pourquoi vous faites pas ça ??

« Et bien Tony, pour commencer, ce burezu ne dépend pas du préfet ! Il dépend d’un comité dont les membres sont nommés ou parfois élus et le reste coopté semestriellement. C’est un corom pour ainsi dire. »

 » Un corum ? « 

 » Oui !! « 

 » Capitaine ! Quand j’me suis fait flic, je croyais que j’allais devenir Serpico, mais au lieu de devenir un dur à cuire, je suis devenu un rond de cuire !! »

 » Allez va ! On a besoin d’un calin ? « 

 » Ah !! C’est pas vrai… »

Et là, de quel film s’agit il ???

Réponse en image

lapagliaax.jpg

Quand Harriet découpe Charlie

 

Le Capitaine défonce la porte du bureau de Tony et hurle

 » Alors pauvre con, il parait que tu fourre ton nez dans l’affaire Ralph Elliot ? »

 » Euh… Oui Capitaine ! »

 » Pas de Oui Capitaine avec moi et lâche ce dossier,c’est une affaire de la criminelle !! »

 » Oui mais Capitaine c’est un ami qui a…. »

 » On a tous des amis ! Mais j’te préviens Jardino, bas les pattes Italian Boy ! Te mêle pas de cette affaire, elle est trop belle pour toi ! »

 » Eh une minute Capitaine ! Minute ! Minute ! Je sais c’que j’fais, faites moi confiance ! Vous avez du nouveau ? »

 » Ah vous voulez du nouneau hein le macaroni ?! Ben en voilà du nouveau : A ce qu’il parait, la vieille qui avait avouer le meutre de Ralph Elliot vient aussi d’avouer bons nombres d’autres meurtres !!! »

 » Je l’savais, je l’savais !! »

 » Ah oui ?! C’est bien ! Elle vient d’avouer les meutres d’Abraham Lincoln , de Bonnie and Clyde et de Jules César !!! Elle sort de l’asile, elle est dingue !!! »

 » Il faut que j’y ailles »

Le Capitaine chope Tony par la chemise et le colle au mur

 » J’te préviens , déconne pas ! Où j’te fais transférer à un carrefour jusqu’à la retraite ! C’est clair ? »

 » Capitaine ! Vous s’rez pas déçus !! »

Puis Tony sort du bureau. Et rentre à nouveau.

 » Merveilleux ! Bravo ! Vous vous améliorez ! « 

 » Ah oui, vous êtes sincères ? »

 » Ah oui j’vous félicite, c’était fantastique… »

 » J’en sais rien, le début c’était pas mal !! »

 » Ah oui, une merveille ! »

 » J’en ai fait un peu trop à la fin… »

 » Non, non, non, c’était vraiment super !!! »

 

marriedanaxemurdererbdcap5.jpg



Laisser un commentaire

Cinéad |
cinemad |
ppj |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | blu ray folie
| Sa K' Animer
| AME Médias - Vidéo événemen...