Filmographie

Ses films
Album : Ses films
Petit album d'Anthony dans divers films.
44 images
Voir l'album
Pour commencer, ses films :

1987Cold steel ou Sur le fil du rasoir ( rôle éclair à la fin du film )

1989 – Esclaves de New York

1990 – Mortal sins

1990 – Le mariage de Betsy ( superbe comédie avec Alan Alda. Anthony LaPaglia joue le rôle d’un mafioso qui veut se convertir en policier afin d’être accepter par la famille de celle qu’il aime).

1991 – Elle et lui ou He said, she said ( avec Kevin Bacon ).

1991 – Un bon flic ( magnifique interprétation d’Anthony LaPaglia, au côté de Michael Keaton, dans le rôle d’un flic veuf, père de 3 fillettes. Lorsqu’il se fait tuer lors d’une intervention, son coéquipier et ami de longue date decide d’adopter ses filles). 

1991 – 29th street ( Inspiré d’une histoire vraie ).

1992 – Intimes confessions ( on retrouve le duo Alan Alda/ Anthony LaPaglia mais cette fois-ci dans un film beaucoup moins drôle).

1992 – Innocent blood ( Anthony contre les vampires. Film traité avec beaucoup d’humours…et de sangs)

1993 – The Custodian

1993 – Quand Harriet découpe Chalie ( film complètement loufoque et trop délirant où Anthony LaPaglia, encore une fois dans un rôle de flic, se prend pour Starsky et Hutch).

1994 – Le client ( très bon suspens avec le grand Tommy Lee Jones. anthony retrouve un rôle de mafioso, pas trop méchant, plutôt « débile »).

1994 – Lucky break ou Paperback romance ( premier film au côté de sa femme Gia Carides, comédie romantique).

1994 – Killer

1994 – Joyeux Noel ( remake du « pere noel est une ordure » avec Steve Martin).

1995 – Chameleon ( pour moi l’une de ses meilleures interprétations. Il joue le rôle d’un flic dont la femme et la fille se sont faites assassiner. Depuis il traque sans relache leur meurtrier en changeant constamment d’apparences).

1996 – Empire records ( le top du délire avec des personnages complètement déjantés et de la superbe musique).

1996 – Trees lounges

1996 – Brillant lies ( second film avec sa femme)

1997 – Commandements ( comédie fantistique avec Aidan Quinn et Courteney Cox, par le réalisateur de » SOS Fantomes »).

1998 – The repair shop

1998 – Phoenix

1999 – Summer of Sam ( Inspiré d’une histoire vraie. Anthony enquête sur un tueur en serie)

1999 – Accords et désaccords ( Du pure Woody Allen ).

2000 – Company man ( Comédie farfelue avec Sigourney Weaver. Anthony LaPaglia interprète Fidel Castro, version caricaturée évidemment).

2000 – Looking for Alibranli ( film « made in Australie » méconnu en France).

2000 – Chez les heureux du monde

2000 – Un automne à New York ( Entre drame et romance, Richard Gere et Winona Rider sont au centre de l’histoire, donnant un second rôle à Anthony).

2001 – Jack the dog

2001 – The Bank ( Anthony joue ici le rôle d’une crapule dans le monde des finances. Superbe interprétation).

2002 – Lantana ( policier australien où LaPaglia est un inspecteur avec de nombreux problèmes personnels).

2002 – Salton sea (avec val Kilmer )

2002 – Dead heat ( Super rôle pour Kiefer Sutherland, demi frère d’Anthony. Le premier est flic, le second magouilleur. Humour et suspens garantis).

2002 – Autour de Lucy ( comedie romantique où Anthony LaPaglia est trop craquant et charmant à souhait).

2002 – The guys ( Film en hommage aux sapeurs pompiers de New York après le 11 septembre 2001. LaPaglia tient le rôle d’un commandent qui doit rendre hommage à cinq de ses hommes décèdés. Il retrouve pour la second fois Sigourney Weaver mais dans un contexte complétement différent.).

2002 – Mafia blues 2, la rechute ( Comedie avec Robert DeNiro et Billy Cristal où Anthony joue le rôle d’un … comédien).

2003 – Manhood

2003 – Happy Hour ou 5 à 7 ( Le rôle le plus émouvant de LaPaglia. Il est entouré de deux formidables acteurs, dont le charismatique Eric Stoltz, et me fait rire autant qu’il me fait pleurer dans ce rôle d’écrivain déchue et alcoolique. Une histoire sur l’amitié très puissante. Pour moi, du grand art).

2003 – Spinning Boris ( Avec Jeff Goldblum).

2005 – Winter solstice ( Il n’existe, hélas, encore aucune version française ou sous titrée).

2006 – The Architect ( Pareil pour ce film).

2007 – Played

2007 – A view from the bridge ( Tiré de la piece d’Arthur Miller du même nom, Anthony LaPaglia a déjà interprété ce rôle au théatre en 1998 et a été récompensé par un Tony Award Winner).

2008 – Le sens de la vie pour 9,99 dollards ( Film d’animation où l’acteur prête sa voix à l’un des personnages principaux).

2008 – Balibo ( Inspiré d’une histoire vraie).



Laisser un commentaire

Cinéad |
cinemad |
ppj |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | blu ray folie
| Sa K' Animer
| AME Médias - Vidéo événemen...